dimanche 30 décembre 2012

Présentation du grand requin blanc, Carcharodon carcharias

Connu comme étant le plus grand prédateur des mers chez les poissons, le requin, au travers de l'actuel grand requin blanc, est aussi une espèce extraordinaire. S'il ne fait pas bonne figure vis-à-vis de l'homme, c'est que ce dernier ose s'aventurer dans son territoire. Quand on connait de plus près la morphologie et le mode de vie du requin blanc Carcharodon carcharias, il est impossible de ne pas se laisser fasciner par ce dernier. Le requin blanc fait l'objet d'études des plus grands scientifiques de la planète. Et si l'on en croit l'étymologie du mot requin, c'est tout à fait normal.

grand blanc

En effet, rares sont les espèces animales comme le grand blanc qui peuvent sentir la moindre petite vibration à plusieurs centaines de mètres du lieu où un corps tombe dans l'eau. La moindre goutte de sang qui coule dans la mer peut être détectée par le requin blanc sur une surface de plusieurs kilomètres à la ronde. L'étude de cette espèce apporte une contribution pour la science, cependant, il faut juste faire très attention lorsqu'on l'approche de très près car c'est un animal qui peut être très agressif.

Les particularités du requin blanc

Même si le grand requin blanc ne dispose pas du même organe du toucher tels que le nôtre, par contre, son sens acoustico-latéral est beaucoup plus développé, c'est ce qui caractérise le plus ce prédateur des mers. Il perçoit très facilement les plus petits mouvements dans l'eau même à plusieurs kilomètres du lieu où il se trouve. Le sens olfactif du requin blanc est beaucoup plus développé de même pour celui du goût, c'est pourquoi, il est plus facile pour ce dernier de détecter les petites gouttelettes de sang qui sont versées dans la mer. Le requin blanc ne perçoit pas les mêmes couleurs que ce que l'homme voit, mais en revanche, lorsqu'il est en surface, il est plus attiré par les couleurs chaudes, c'est pourquoi il trouve plus d'intérêt à pourchasser un homme qui tombe accidentellement dans l'eau. Enfin, l'une des rares particularités du requin blanc, c'est qu'il est équipé de capteurs électromagnétiques, c'est ce qui fait surtout sa sensibilité. En effet, cet organe, appelées les ampoules de Lorenzini, permet de détecter toutes les perturbations magnétiques dans l'eau.

Le requin blanc : une espèce menacée

Même si le requin blanc est une espèce très redoutée par l'homme, il est aussi une proie idéale pour certains pêcheurs pratiquant le shark finning, la pratique du découpage des ailerons de requins. C'est surtout sa réputation de chasseur d'homme qui pousse essentiellement les traqueurs-pêcheurs à pourchasser cette merveilleuse machine des mers. La viande de requin est très appréciée en Asie, ainsi, le commerce du requin blanc s'est développé depuis quelques années. On utilise également certaines parties de son corps pour fabriquer des sacs, une raison de plus qui pousse les gens à le chasser. Plus d'une centaine de million de requins est tuée chaque année, un chiffre très élevé ce qui place le requin dans la liste des espèces les plus menacées dans le monde. Même s'il a mauvaise réputation vis-à-vis de l'homme, le grand blanc Carcharondon reste un animal fascinant qui mérite d'être protégé. L'absence de ces prédateurs dans les profondeurs des mers des 4 coins du monde de peut avoir des répercussions très néfastes sur tout l'ensemble de l'écosystème marin, donc autant les protéger tant qu'il est encore temps. C'est ce qui vient d'arriver avec la création d'un sanctuaire à requins dans l'océan Pacifique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire